Accueil
PDF Imprimer Envoyer

20 Novembre 2016

Que sont les haïkus sonores ?

Mmes Houssais et Le Runigo, professeurs de français et de musique lèvent le voile sur le contenu de l'EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires) qu'elles mènent avec quelques élèves de 5ème.

  • Côté français

Tous les jeudis nous faisons l’école buissonnière pour nous promener dans les bois de Kerlois.

Nous profitons de ce temps suspendu pour nous connecter à la nature et à l’instant présent. Nous ressentons le temps qui passe à travers le spectacle des saisons.

Nous prenons toujours un grand panier pour cueillir les trésors de la nature mais plus symboliquement nous cueillons des mots, une inspiration toute fraîche pour (re)trouver le goût d’écrire.


L’objectif de cet EPI est, en effet, de composer des haïkus (poèmes d’origine japonaise de 3 vers et 17 syllabes) qui formeront un recueil de sensations et d’émotions que chacun pourra garder en souvenir d’une année de cinquième.

Outre l’initiation à l’écriture de haïkus, les élèves conçoivent des haïshas (haïku et photographie) ; fabriquent des marque-pages et des cartes postales à l’aide de matériaux recyclés  et participent à des kukaï (concours de haïkus).

Cet EPI plonge les élèves dans la culture japonaise, dans l’univers de la poésie et de la musique pour retrouver au quotidien un peu de zénitude.


  • Côté musique

Dans le cadre de notre projet sur les haïkus sonores, nous avons pensé faire intervenir Erwan LHERMENIER. Il est musicien (clarinettiste) et nous a montré que l’on peut faire de la musique avec ce que nous trouvons dans la nature.

Le jeudi 3 novembre, après-midi, il nous a donc proposé une promenade dans le bois de Kerlois. Nous avons d'abord appris à écouter la nature (le chant des différents oiseaux, le bruit du vent dans les feuilles, la mélodie de l'eau qui coule...). Nous avons découvert les instruments de la nature (feuilles de lierres, de laurier, cupules de glands, tiges de roseaux...) et comment en faire de la musique. Cette promenade de musique verte nous a apporté beaucoup de vocabulaire sur la nature (le nom des oiseaux et de leurs chants, les végétaux) et sur la musique (les familles d'instruments, les noms et modes de jeux des instruments). Tous ces nouveaux mots seront autant de richesse dans les lignes de nos haïkus.


Son intervention s'est terminée par un concert dans la salle de musique, lors duquel Erwan a mélangé les sons des instruments ramassés lors de notre promenade avec celui de sa clarinette et d'autres instruments qu'il avait confectionnés auparavant. Les élèves ont été étonnés et captivés par cette rencontre musicale et poétique, si insolite en milieu scolaire.


Nous allons pouvoir maintenant nous plonger dans la création de musiques pour accompagner nos haïkus.

Kukaï d’automne

Jeudi 17 novembre les 30 élèves de l’EPI HAÏKU ont participé à leur premier kukaï.

Le kukaï est un concours de haïkus qui procède en plusieurs étapes :

- Une promenade dans la nature

- L’écriture d’un ou plusieurs haïkus

- Un vote pour élire le meilleur haïku.

10 haïkus ont été écrits. Les élèves et les professeurs ont procédé au vote et un haïku a obtenu 7 voix. Celui de Louise Kervadec, Gwendoline Person et Gurvann Jaffré Cardon. Ils deviennent ainsi ambassadeur et ambassadrices du kukaï d’automne. Leur titre sera remis en jeu au prochain kukaï dédié à une autre saison.

Florence Houssais et Nolwenn Le Runigo

 
 

Liens utiles

Fournitures scolaires

Transports scolaires


Identification