Accueil
PDF Imprimer Envoyer

21 Mai 2017

Jolis cocktails moléculaires

Les professeurs encadrant cet E.P.I sont Mme Fogret, professeur de physique-chimie et Mme Bourva, professeur de mathématiques. Dans la classe, il y a 29 élèves, répartis en groupe de 3 à 5. Tous les vendredis après-midi, ils se retrouvent donc dans le but de créer un cocktail en tenant compte des volumes et en faisant de la cuisine moléculaire. Le cocktail doit rentrer dans un verre qu'ils ont préalablement choisi. Il existe différentes formes de verres et chaque groupe choisit le verre qu'il souhaite. Bien sûr, les cocktails sont sans alcool. Ils utilisent des jus de fruits, de l’Ice tea, du Coca-Cola…

La réaction de sphérification

Mais que vont devoir faire exactement les élèves ? Mme Fogret nous explique :

« Les élèves vont devoir utiliser une réaction chimique, la réaction de sphérification. C'est le fait de former une ou plusieurs sphères de sirop grâce à une réaction entre de l'alginate de sodium et du lactate de calcium. Il faut tout d'abord mélanger le sirop avec l'alginate de sodium. Puis, grâce à une pipette, il faut récupérer puis déposer des gouttes de ce liquide dans le lactate de calcium. Les sphères se formeront alors dans le lactate.» Les élèves réalisent cette réaction de sphérification et goûtent ensuite leurs sphères à la grenadine ! Ça a un aspect gélatineux mais c'est très bon. Plus les sphères restent longtemps dans le lactate de calcium, plus elles sont gélatineuses. Mais elles restent comestibles.

A la fin de l'E.P.I, les élèves devront tous rendre une tâche finale : un tutoriel vidéo à caractère scientifique montrant la réalisation de leur cocktail. Pour faire ce tutoriel, ils ont du matériel semi-professionnel (perche micro, toile verte, éclairage...) à leur disposition ainsi que divers logiciels (Green screen, Spark video...). Pour les élèves qui ne veulent pas se voir en vidéo, il y a un logiciel nommé Télégami qui permet de créer un avatar et de le faire parler, bouger…

Tout au long de l'E.P.I, les élèves doivent avoir une démarche scientifique et bien coopérer pour la réalisation de leur projet. Ils ont de petites notes sur 5 attribuées par les autres groupes et les professeurs. Et surtout ils sont beaucoup en autonomie, c'est à eux de créer, d'inventer et de réaliser.

La plupart des élèves semblent apprécier cet E.P.I. « J'aime beaucoup cet E.P.I car j'aime les manipulations que l'on fait et l'autonomie que nous laissent les profs », nous dit Emilie, élève de 3E. Les E.P.I sont donc une nouvelle manière d'apprendre, l'apprentissage est plus vivant.

Nina, Julien, Joshua (4A)

 
 

Liens utiles

Fournitures scolaires

Transports scolaires


Identification